Back to School

Différenciation pédagogique:

explications

YouTube-logo-play-icon-880x660.png

"Différencier la pédagogie, c’est reconnaitre la légitimité des différences de leur fonctionnalité par rapport aux apprentissages et à la vie collective de la solidarité des personnes (jeunes et adultes dans le groupe classe et, au-delà, dans la communauté scolaire). C’est, dans une école où les systèmes sociaux (famille, quartier, classe sociale) ont désormais droit de cité, une nécessité vitale."

 

Françoise Clerc, « Un pragmatisme exigeant », in Cahiers pédagogiques, n°54, juin 2020, p. 15.

Session de tutorat
Garçon en classe

« La différenciation est une approche organisée, souple  et proactive qui permet d’ajuster l’enseignement et  l’apprentissage pour atteindre tous et toutes les élèves, et  surtout pour leur permettre de progresser au maximum. Dire que la différenciation pédagogique est « une approche  organisée » laisse entendre que cette approche ne laisse  pas l’apprentissage au hasard. Elle est pensée, réfléchie. 
Pourtant, elle est « souple et proactive » pour s’adapter aux  besoins variés et changeants des élèves. Le but visé, il convient de le rappeler, est le progrès de l’élève. »

Carol Ann Tomlinson

"Différencier, c'est rompre avec la pédagogie frontale, la même leçon, les mêmes exercices pour tous ; c'est surtout mettre en place une organisation du travail et des dispositifs qui placent régulièrement chacun, chacune dans une situation optimale. Cette organisation consiste à utiliser toutes les ressources disponibles, à jouer sur tous les paramètres, pour organiser les activités de telle sorte que chaque élève soit constamment ou du moins très souvent confronté aux situations didactiques les plus fécondes pour lui. »

Philippe Perrenoud

Classmates
Classroom Furnitures

Différencier, c'est aussi prendre en compte le fait qu'il existe différents profils d'élèves

« Toute situation didactique proposée ou imposée uniformément à un groupe d’élèves est inévitablement inadéquate pour une partie d’entre eux. » 

Philippe Perrenoud

Dans une société en perpétuelle mutation et au sein de laquelle les élèves sont confrontés à une masse d'informations toujours plus importante, l’enseignement ne semble malheureusement pas répondre à tous les besoins spécifiques des enfants qui le fréquentent. Or, le monde actuel implique de prendre en considération le profil et les spécificités de chaque apprenant et de proposer des activités répondant aux besoins et aux modes de fonctionnement de chacun.